Valoriser l’engagement bénévole – Le Compte Engagement Citoyen

Institué par la Loi travail, le compte d’engagement citoyen (CEC) est un dispositif destiné à valoriser l’engagement bénévole. Il permet de bénéficier de droits à formation supplémentaires crédités sur le compte personnel de formation (CPF).

Comment mobiliser ces droits ?
Chaque bénévole doit déclarer ses activités éligibles et les faire attester pour obtenir les droits afférents s’il le souhaite.

Les droits sont accordés et crédités sur le compte personnel de formation du titulaire à l’issue de l’année de déclaration. Elles pourront ouvrir des droits à formation à compter de 2019.

Concrètement, les bénévoles éligibles se verront allouer un forfait en euros permettant de s’inscrire à des formations dès 2019. Ce forfait est cumulatif. En effet, pour les actifs, ce forfait s’ajoute aux droits à la formation acquis sur leur compte personnel de formation.

Il est possible de déclarer ses activités bénévoles réalisées en 2017 jusqu’au 28 février prochain ici https://lecomptebenevole.associations.gouv.fr/login


Chaque association doit avoir nommé, au sein de son instance de direction (conseil d’administration, bureau…), un « valideur CEC ». (
www.associations.gouv.fr/valideur-cec).

Si la déclaration est validée, les droits formations supplémentaires apparaîtront sur le Compte personnel d’activité (https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public ) du titulaire au printemps 2019.

Quelles sont les formations possibles ? 

Les droits acquis grâce au CEC peuvent être utilisés dès 2019 pour :

  • suivre une formation spécifiquement destinée aux bénévoles et volontaires en service civique.
  • suivre une formation professionnelle validée par une certification reconnue par le code du travail
  • entreprendre une démarche de validation des acquis de l’expérience
  • entreprendre un bilan de compétences
  • se préparer à l’épreuve théorique du code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire
  • suivre une formation d’accompagnement ou de conseil aux créateurs ou repreneurs d’entreprise

Plus d’informations ICI

0 Partages