Skip to main content

Dans un contexte de reprise de l’épidémie de covid-19, le Gouvernement a acté des mesures de nature à limiter la propagation du virus et protéger nos concitoyens. Depuis le 16 décembre, un nouveau protocole sanitaire est entré en vigueur pour la pratique du sport. Dans le champ du sport, l’objectif demeure de garantir la continuité d’une pratique sportive normale et la bonne tenue du spectacle sportif. Vous retrouverez également dans notre article le processus et les consignes à respecter en cas de cas contacts au sein de vos clubs sportifs.

Déclinaison des mesures sanitaires dans le sport

La mise en place du pass sanitaire pour accéder à un équipement sportif (couvert ou de plein air) ou participer à une compétition dans l’espace public, permet de préserver l’activité des pratiquants comme celle des salles, clubs et gestionnaires d’équipements.

En complément, et afin de protéger chacun efficacement contre le virus, le respect des mesures barrière est rappelé avec force et le port du masque redevient obligatoire pour tous dans un équipement sportif depuis le 26 novembre 2021, excepté au moment de la pratique sportive et de son encadrement effectif.

Télécharger le tableau

Processus pour les cas contacts

Il est demandé au dirigeant de club, lorsqu’il est informé d’un cas confirmé de Covid-19 de recenser les personnes ayant été en contact avec le cas confirmé, de les informer de la situation et de leur donner les consignes pour les cas contacts.

Consignes pour les cas contacts : 

  • Tous les cas contacts doivent réaliser deux tests de dépistage, sans délai et à J7 du dernier contact avec le cas (ou J17 si le cas fait partie du même foyer). Avant 6 ans, ces tests ne sont pas obligatoires, mais fortement recommandés.
  • Les cas contacts à risque non vaccinés (ou fortement immunodéprimés) doivent obligatoirement respecter un isolement de 7 jours (sortie isolement si test à J7 négatif) (ou J17 jours si le cas fait partie du même foyer).
  • Les cas contacts vaccinés (et non fortement immunodéprimés) ne sont pas soumis à un isolement obligatoire mais doivent strictement respecter les mesures barrières pendant 7 jours après le dernier contact avec le malade et notamment :
    • limiter les interactions sociales, en particulier dans les établissements recevant du public où le port du masque n’est pas possible ;
    • éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave même si elles sont vaccinées ;
    • porter un masque de catégorie 1 dans l’espace public;
    • si le cas fait partie du même foyer : porter un masque au domicile.

Attention : si la personne positive est susceptible d’être atteinte du variant Omicron : isolement de 7 jours (ou 17 jours si le cas fait partie du même foyer) même si le cas contact est vacciné.

Le listing des personnes « cas contact » que vous aurez effectué, n’a pas besoin d’être transmis à l’ARS, ni à la CPAM, ni à la DRAJES.
La CPAM assurera le contact tracing en lien avec le cas confirmé positif.

Cependant, actuellement, la CPAM fait face à un nombre massif de cas confirmés positifs et la durée de contact de la CPAM avec les cas contact est allongée. L’ARS et la CPAM comptent donc sur la réactivité au sein même des clubs sportifs pour aider à limiter la circulation virale et limiter la survenue de clusters au sein des clubs sportifs, grâce au recensement et à l’information des cas contacts qui seront effectué au sein dès clubs et grâce au fait de ne pas accueillir dans les clubs les cas contacts (vaccinés ou non) en l’absence de port du masque et de déconseiller toute activité sportive pendant 7 jours après le dernier contact avec un cas.

D’autres ressources en téléchargement

Sources
sports.gouv et DRAJES

 

Laisser un commentaire