Comme nous vous le disions dans un précédent article, depuis le 11 mai, la première phase de déconfinement a débuté et, avec cette première étape, une annonce phare dans le monde sportif : la possibilité de reprendre des activités physiques et sportives, dans le respect des gestes barrières. Si jusqu’alors, les sports collectifs, de combat et en salle n’avaient pas été évoqués, le Ministère des Sports a publié des pratiques alternatives à ces sports.  

Un nouveau guide explicatif et détaillé pour proposer des pratiques alternatives à différentes disciplines sportives

Dans la lignée des précédents, un guide, réalisé par le Ministère des Sports, en collaboration avec, notamment, les fédérations sportives, a été diffusé pour les sports collectifs, de combat et les sports pratiqués en salle. Il contient des fiches personnalisées sport par sport, pour expliquer à chaque fois quels sont les pratiques alternatives proposées, les aménagements à faire, les lieux de pratique envisagés, le public concerné par la reprise de l’activité en question.

Pour rappel, les autres guides du Ministère des Sports sont les suivants :

Une reprise, oui, mais par pour tous, pensée différemment et surtout sans oublier les gestes barrières

Votre association peut reprendre les activités physiques et sportives proposées habituellement. Néanmoins, celle-ci doivent être profondément adaptées. En plus des recommandations faites dans notre article, il demeure primordial de :

  • Faire respecter les gestes barrières et la distanciation et rappeler l’interdiction d’accès aux équipements fermés et aux vestiaires.
  • Inviter toute personne symptomatique à quitter les lieux et à consulter.
  • Porter les masques lors des phases d’accueil.
  • Afficher, dans la mesure du possible, les consignes sanitaires sur les lieux de pratique et rappel systématique à chaque nouvel arrivant.
  • Éditer un document spécifiant les conditions de reprise à destination des éventuels formateurs et des pratiquants (pour rappeler les consignes par exemple).
  • Constituer un groupe de 10 personnes maximum (dont l’animateur/trice)
  • Disposer d’au moins 4m2/personne. Selon l’activité (Marche, jogging, activité cardio), la distance entre 2 personnes sera augmentée bien au-delà de 1 mètre (5 ou 10 m)
  • Rappeler des consignes sanitaires en début et tout au long de la séance.
  • Respecter le principe de distanciation sociale pour apporter les corrections physico-techniques (1m minimum).
  • Disposer et utiliser un « kit sanitaire » (masque, gel, lingettes…).
  • Désinfecter, en cas d’utilisation de mobilier (tables, chaises…), avant et après chaque cours.
  • Tendre vers l’utilisation par les pratiquants de leur propre équipement de protection individuelle et de leur matériel de pratique, et pas d’échange de matériel, outillage, entre pratiquants sans désinfection préalable.

Mise en place d’un enregistrement par le club des coordonnées (fiche de présence par exemple, inscription préalable) de chaque pratiquant dans un cahier de présence. Le club s’engage à communiquer celui-ci aux services sanitaires qui en feraient la demande à visée épidémiologique.

Pour en savoir plus, consultez nos sources :
sport.gouvcnosf

Laisser un commentaire