Actualités associatives

Une application pour gérer son compte personnel de formation

Le CPF (Compte Personnel de Formation)  est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation . Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF).

Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l’année par le salarié dans la limite d’un plafond. Les droits restent acquis même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.

Depuis janvier 2019, les heures sont transformées en euros à raison de 15 € par heure. Pour un salarié à temps plein, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5 000 €.

Attention ! les droits du DIF seront utilisables dans le cadre de l’utilisation du CPF à condition que le compte CPF soit actif (créé par le salarié) et que le salarié ait inscrit son solde DIF avant le 31 décembre 2020. 

Les salariés peuvent faire le point sur leurs droits ouverts ou même ouvrir leur CPF soit sur internet (https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/) soit sur l’application mise en ligne le 21 novembre 2019 (https://www.cpformation.com/appli-cpf/)

L’utilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié ! Le salarié peut mobiliser ses droits à formation sans l’accord de son employeur quand la formation se déroule hors temps de travail.
En revanche, si le salarié souhaite participer à une formation se déroulant pendant son temps de travail, il doit s’adresser à son employeur et lui demander son autorisation. (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705)

L’employeur ne peut donc pas imposer à son salarié d’utiliser son CPF pour financer une formation. Il faut l’accord du salarié et son refus d’utiliser le CPF ne constitue pas une faute

Les actions de formations sont éligibles au CPF si elles sont certifiantes et qualifiantes. Cela concerne par exemple :

  • Les certifications enregistrées dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE)

Toutes les formations qui sont proposées sur le site www.moncompteformation.gouv.fr sont éligibles au CPF. Il n’y a donc pas d’erreur possible. Il faut toutefois vérifier que l’organisme qui délivre la formation choisie soit référencé par le financeur dont vous relevez.

Laisser un commentaire